Escalade sportive

Un mur en tournée

Les enseignants d’éducation physique n’ont pas tous des affinités avec l’escalade ni le temps de s’y former. Et les salles de sport ne contiennent pas toutes un mur d’escalade. Depuis bientôt quinze ans, un projet du Club alpin suisse CAS permet toutefois de ne pas priver les élèves de cette expérience.
Un mur en tournée
Le mur d’escalade se déplace dans les écoles aux quatre coins de la Suisse (photo: Joël Schweizer).

Pendant une semaine, le CAS transforme la salle de sport en salle d’escalade. «Ainsi, les enseignants peuvent essayer cette discipline et constater par eux-mêmes qu’elle se prête très bien au cours d’éducation physique», indique Malik Fatnassi, responsable du projet «Rivella Climbing» auprès du CAS. «Faire de l’escalade à l’école permet de s’en faire une bonne idée, contrairement au mur d’escalade externe.»

Le cours est donné par un professionnel qui répond à toutes les questions sur cette nouvelle discipline scolaire.

Une nouvelle vision des élèves

Nombreuses sont les écoles qui réservent régulièrement ce mur d’escalade, certaines même chaque année. Les enseignants qui sont déjà familiarisés avec cette discipline s’investissent beaucoup pour l’intégrer dans leur enseignement. Les enfants peuvent commencer tôt, au degré primaire, voire à l’école enfantine.

«Nous préconisons toutefois la présence de personnes supplémentaires pour assurer la sécurité jusqu’à la 4année», précise Malik Fatnassi. Certains élèves de cette tranche d’âge ont encore du mal à se concentrer et sont peu conscients des risques. «Les aides peuvent être des enseignants intéressés ou des parents.» Si cela n’est pas possible, le bloc reste une alternative.

e

Une hiérarchie remise en question

Durant cette semaine, beaucoup d’élèves découvrent ce type d’installations. Ils sont fascinés et enchantés par la nouveauté, tout en ressentant un certain manque d’assurance. L’escalade n’est pas seulement un sport. Il y est question de peur, d’adrénaline et, bien sûr, de confiance en son partenaire.

L’ordre naturel de la classe est d’ailleurs souvent modifié. «Les élèves doués ou sportifs ne sont pas nécessairement les meilleurs sur un mur d’escalade, ce qui peut chambouler la hiérarchie dans la classe», confirme Andrea Fankhauser.

La tournée «Rivella Climbing» se déroule d’août à juin, soit durant toute l’année scolaire. «A la faveur du succès qu’il rencontre chaque année, nous avons décidé de prolonger le projet pour un délai indéterminé», s’enthousiaste Malik Fatnassi. La procédure de réservation ainsi que les dates encore disponibles se trouvent sur le site internet du Club Alpin Suisse, sous la rubrique «Jeunesse».

«Grimper en securité»: Une brochure sur les techniques d’assurage pour être autonome en salle ou sur le mur d’escalade en plein air. Contenu: s’échauffer préalablement, contrôler son partenaire, s’assurer correctement, adopter le bon comportement en grimpant, etc. En outre, on peut se procurer des affiches avec les règles principales de l’escalade.

Rivella Climbing: Transformer une salle de sport en salle d’escalade pendant une semaine, c’est possible! Le CAS fournit tout ce dont vous avez besoin. Chaque année, le mur d’escalade voyage dans toute la Suisse. Inscription pour l’année scolaire en cours.