Vers le contenu

Jeux de renvoi – Avec une raquette

Goba

Le «Goba» facilite l’entrée dans le monde des jeux de renvoi avec une raquette. Développé justement dans cette optique, il a connu une large diffusion dans les années 90, surtout dans les écoles primaires. La bilatéralité et la souplesse des règles représentent deux atouts parmi bien d’autres. Cette activité est idéale à tout âge, à l’école ou comme loisirs.
Trois jeunes jouent au goba.

Le «GOBA» (GO and BAck de l’objet) a été inventé au milieu des années 1980 par deux enseignants suisses d’éducation physique, Jurek Barcikowski et Etienne Bütikofer. Présenté dans les «Manuels d’éducation physique», ouvrages officiels de l’enseignement de l’éducation physique en Suisse, le jeu a bénéficié d’une grande résonance parmi les spécialistes.

Idée du jeu/Règles

Pour jouer au «goba», les participants fixent deux petites raquettes sur la paume de leurs mains, ce qui simplifie leur tenue correcte. Privilégiant l’action des deux mains, le jeu sollicite la bilatéralité contrairement à la plupart des autres sports de renvoi. Si les capacités de coopération sont particulièrement encouragées, il est tout aussi possible de choisir des formes plus axées sur la compétition. Les joueurs développent aussi leurs propres variantes au gré de leur imagination.

Formes de jeu pour le «goba»

Il n’existe pas de règles de jeu ni de compétitions officielles de «goba» puisque l’idée de base réside justement dans l’enrichissement du jeu par les participants eux-mêmes. Cette liberté de manœuvre encourage la créativité et renforce le caractère coéducatif de l’activité, ce qui est un précieux atout pour le développement de la personnalité des enfants et des adolescents. Le jeu peut s’appuyer sur les règles issues du tennis, du badminton ou du squash, et même du volleyball pour les concours par équipe.

Aptitudes

Le «goba» se pratique aussi bien à l’école que durant les loisirs. Les plus jeunes trouvent autant de plaisir que les adultes et les seniors. Les contraintes structurelles sont minimes: il suffit d’une séparation (banc suédois, corde ou ligne au sol, par ex.), d’une balle et de raquettes. La frappe est facilitée par la raquette qui «agrandit» la paume de la main. Dès le départ, les participants sont donc capables de disputer des échanges intéressants.

Matériel

Les raquettes de «goba»  s’achètent dans le commerce, mais elles peuvent aussi être confectionnées dans le cadre du cours de travaux manuels (pdf) par exemple. Cette solution «artisanale» permet à l’élève de l’individualiser selon son inspiration.

Le type de balle dépend de l’usage et du lieu. Les balles en mousse ou très souples conviennent à la pratique en salle, tandis qu’à l’extérieur on privilégiera les balles plus robustes avec une couche hydrofuge. Quant à la taille, elle oscille entre celle d’une balle de tennis de table et celle d’un ballon de volleyball.

Catégories

  • Type de contenu: Articles
  • Tranche d'âge: 8-10 ans, 11-15 ans, 16-20 ans, 21-65 ans
  • Degré scolaire: Degré primaire, Degré secondaire I, Degré secondaire II école professionnelle, Degré secondaire II lycée/gymnase
  • Niveau de progression: Débutant, Avancé, Chevronné
  • Niveau d'apprentissage: Acquérir, Appliquer, Créer
  • Compétences éducation physique: Courir, Lancer
  • ormes de base du mouvement: Courir, sauter, Lancer, attraper