Vers le contenu

Des expériences gratifiantes pour tous

Jouer

Dans cette classe de 8H composée de garçons, Simon, dont les gestes manquent de coordination, ne parvient jamais à toucher la balle d’unihockey. Mal à l’aise, il préfèrerait de loin rester sur le banc. La solution proposée – applicable à tous les sports d’équipe – lui permet de vivre de petites réussites motivantes.

Unihockey

Dessin: des enfants jouent à l'unihockey.

Comme d’habitude, Simon a été choisi en dernier pour rejoindre une équipe, ce que l’enseignant feint de ne pas voir. Le garçon s’empresse de rejoindre le banc étant donné que l’on joue avec des remplaçants. Il observe distraitement le jeu jusqu’au moment où l’enseignant annonce – enfin – les changements.

Simon entre en jeu mais reste en retrait. Les rares balles qui lui parviennent finissent toujours par lui échapper. Après quelques minutes, il laisse sa place avec soulagement.


Solution proposée – Jouer à niveau

Dessin: un enfant en surpoids marque un but.

Afin que tous les joueurs aient l’occasion de toucher la balle et de marquer des buts, l’enseignant a divisé la classe en deux groupes – un «fort» et un «faible». Il demande aux élèves de former eux-mêmes les équipes à l’intérieur de ces groupes, de remplir la fiche avec les positions, de déterminer l’ordre des changements et de désigner un capitaine.

Conseils

  • En évoluant dans de petits groupes à niveaux, les élèves jouent à leur rythme, reçoivent plus de ballons, marquent des buts et peuvent ainsi manifester leur joie. La formation d’équipe telle que proposée permet aux élèves de participer au processus sans être stigmatisés. Deux représentants se mettent à disposition. Tous les autres ont la mission de former deux équipes de niveau équilibré.
  • Une feuille A4 représentant le terrain et un crayon sont distribués à chaque équipe. On y note les positions des joueurs, l’ordre des changements et le nom du capitaine.
  • Il est recommandé d’instaurer une discussion de groupe sur le rôle du capitaine et un débriefing après la partie pour évaluer son action. Il est possible aussi de se procurer un bandeau de capitaine.

Critères d’évaluation possibles

  • 70% note de jeu: Formuler quatre objectifs sur la vision du jeu, le contrôle de la balle, le tir au but et le placement sur le terrain.
  • 15% fair-play: Se comporter avec fair-play, respecter l’adversaire et motiver ses coéquipiers.  
  • 15% rituel de groupe (note de groupe): Chaque équipe élabore un rituel d’une durée de cinq à dix secondes qui vise à renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe (voir Haka).

Sources du concept de soi concernées

  • Minimiser les occasions de se comparer: Les élèves plus faibles ne doivent plus se comparer en permanence avec meilleurs qu’eux. Ils reçoivent plus de ballons et connaissent enfin les joies de marquer un but.
  • Créer un climat d’apprentissage bienveillant: Eviter le sentiment d’exclusion que connaissent les plus faibles lors du tirage des équipes par les camarades. La désignation d’un capitaine et la notation du fair-play favorisent le respect mutuel.
  • Encourager la performance d’équipe: Les rituels de groupe renforcent la cohésion entre les coéquipiers.
  • Simplifier le jeu: Enfiler un sautoir dans la balle d’unihockey facilite son contrôle. Encore plus simple: remplacer la balle par un anneau de natation et jouer avec la crosse.

Conseils pour d’autres activités sportives

  • Football: En salle, privilégier un ballon de futsal qui rebondit moins et se contrôle donc plus facilement.
  • Volleyball: Jouer à deux contre deux sur un petit terrain. Autoriser la prise de balle à deux mains avant de la relancer (au début, on ne fait que renvoyer la balle de part et d’autre du filet). Monter progressivement le filet. Acheter éventuellement des ballons de volleyball plus légers et moins rapides.
  • Badminton: Monter le filet pour favoriser de plus longs échanges. Proposer éventuellement des raquettes avec tamis en forme de gouttelette et manche raccourci pour faciliter la frappe du volant.
  • Basketball: Descendre si possible les paniers et choisir des ballons plus petits.
  • Handball: Tester le «Schlumpfball», une forme de jeu simplifiée du handball. La balle, plus petite et molle, est plus facile à saisir. Le dribble, un défi moteur pour certains, n’existe pas dans cette variante.
  • Baseball: Balle posée sur le support (batting tee) ou frapper avec une batte de cricket (plus large).

Catégories

  • Type de contenu: Exercices, Salle, Plein air
  • Tranche d'âge: 8-10 ans, 11-15 ans, 16-20 ans
  • Degré scolaire: Degré primaire, Degré secondaire I, Degré secondaire II école professionnelle, Degré secondaire II lycée/gymnase
  • Niveau de progression: Débutant, Avancé
  • Compétences éducation physique: Jeux d’equipe