Vers le contenu

Talents

Suivre la bonne piste

La sélection des talents n’est pas une mince affaire! Malgré son importance pour le sport d’élite, elle se fait souvent sur la base de critères isolés, notamment les résultats en compétition. Or les exigences d’un instrument efficace de sélection sont complexes du point de vue des sciences de l’entraînement.
Talents

La carrière des jeunes sportifs n’est pas nécessairement linéaire.

Depuis des années, les jeunes espoirs sont un élément essentiel de l’encouragement du sport d’élite à l’échelle mondiale. Il est communément admis qu’un soutien précoce et à long terme des talents est déterminant dans la compétitivité internationale du sport d’élite (Abbott & Collins, 2004).

Qui est un talent?

Quels talents doivent spécialement être encouragés? Qui a droit à une Swiss Olympic Talents Card donnant accès à un soutien spécial. La sélection des talents dans les fédérations sportives se fait souvent sur la base des résultats.

Or, la compétition dans ces catégories d’âge n’est souvent pas représentative des diverses étapes de formation. En outre, les résultats obtenus par les très jeunes espoirs ne sont pas des indicateurs de performance valables dans le sport d’élite (Fraser-Thomas et al., 2008).

La raison principale est le développement biologique des enfants et des jeunes, qui souvent ne correspond pas à l’âge chronologique. On favorise ainsi le placement des enfants et des jeunes précoces dans les cadres régionaux et nationaux (Malina et al., 1994). Par ailleurs, les recherches menées sur «l’âge relatif» (Romann & Fuchslocher, 2009) ont montré qu’une différence d’âge de quelques mois seulement peut avoir une influence considérable sur le développement sportif.

Il ressort clairement de ces études que les enfants et les jeunes plus âgés – ceux qui sont nés au cours du premier semestre de l’année – sont fortement surreprésentés dans les cadres, y compris en Suisse (Romann & Fuchslocher, 2010).

Une double faute fatale

Il existe ainsi un risque de «double faute». D’une part, de jeunes espoirs potentiels échouent lors de la sélection en raison de leur développement biologique tardif, de leur âge relativement jeune et de leur niveau de performance – inférieur à ce moment-là – qui en découle, et sont ainsi rayés du sport d’élite.

Un nombre important de talents sont perdus de cette façon dans les différentes fédérations sportives. D’autre part, des jeunes au développement précoce sont encouragés alors qu’ils n’ont pas de perspectives à long terme.

Pluridisciplinarité et dynamise

Du point de vue scientifique, un outil efficace de sélection des talents devrait tenir compte du développement biologique et de l’âge relatif des enfants et des jeunes (Malina, 1994). De plus, il devrait notamment évaluer l’évolution des performances (Abbott & Collins, 2004), les aspects psychologiques tels que la motivation, la gestion de la pression et l’endurance (Côté & Hay, 2002) sur une base systématique et sur de longues périodes, au moyen de tests de performance spécifiques à la discipline.

Ce faisant, il y a lieu de tenir compte des facteurs de performance pertinents et spécifiques à la discipline sportive, qui permettent ainsi d’évaluer globalement le potentiel du jeune sportif. Ceci montre que les exigences d’un outil efficace de sélection des talents sont grandes et complexes, et qu’elles doivent être pluridisciplinaires et dynamiques.

Cinq critères prioritaires

Le nouvel outil de sélection PISTE (pronostic intégratif et systématique par l’estimation de l’entraîneur) permet une meilleure évaluation du potentiel de réussite des jeunes dans le sport d’élite du point de vue scientifique.

La combinaison des cinq critères principaux suivants conforte la valeur du pronostic: performance en compétition des jeunes espoirs plus âgés, tests de performance spécifiques, évolution de la performance, motivation et endurance. C’est pourquoi ces critères sont à considérer comme étant prioritaires:

Graphique

Fig. 1: Critères d’évaluation possibles lors de la sélection pour les Swiss Olympic Talents Cards.

  • Performance en compétition: le résultat, de même que la performance sportive pendant la compétition, sont évalués selon plusieurs critères.
  • Tests de performance spécifiques: les facteurs de performance de chaque discipline sportive doivent si possible être standardisés avant d’être testés. Ces tests peuvent être complétés par des tests généraux de motricité sportive, qui sont toutefois généralement moins concluants.
  • Evolution de la performance: l’évolution de la performance en compétition et les résultats de tests spécifiques servent ici de base sur une période donnée. Ce critère est considéré comme très fiable par les entraîneurs.
  • Motivation: l’importance de ce critère est reconnue de tous, mais il subsiste quelques doutes concernant sa méthode de mesure. PISTE propose un questionnaire simplifié permettant d’évaluer la motivation.
  • Endurance: c’est en premier lieu l’endurance physique (par ex. prédisposition aux blessures) puis psychique qui sont évaluées.

Il y a néanmoins un risque d’exclure des talents potentiels lors de chaque sélection. C’est pourquoi celles-ci devraient avoir lieu uniquement en cas de besoin (par ex. par manque de ressources). La carrière des jeunes sportifs n’est pas nécessairement linéaire et les experts de la discipline concernée observent régulièrement des écarts de performance inattendus. Il y a donc lieu de définir une marge de développement plutôt large pour les talents.

Graphique

Fig. 2: Représentation schématique du déroulement et des canaux de développement des talents.

PISTE dans la pratique

L’outil de sélection PISTE a été développé en collaboration avec Swiss Olympic sur la base des critères d’évaluation présentés dans le tableau précédent. Un manuel spécial et des outils d’évaluation numériques ont été mis à la disposition des fédérations sportives en vue d’appliquer PISTE (Manuel «Détection et sélection des talents», (éd. Swiss Olympic, 2008).

Un outil PISTE spécifique à chaque discipline sportive devrait être développé sur cette base. Une analyse sportive exhaustive est nécessaire afin de pouvoir déterminer le profil d’exigences des talents. Les différents critères d’évaluation doivent être adaptés, évalués et estimés.

La combinaison de critères différents et d’évaluations multiples sur une longue période augmente ainsi les chances de parvenir à une sélection correcte et juste. Ceci permettra d’améliorer la qualité des cadres suisses à long terme.

PISTE demande un grand investissement par rapport à la sélection basée exclusivement sur les résultats de compétition Swiss Olympic s’applique désormais à soutenir les fédérations dans la mise en œuvre de PISTE et de simplifier au mieux son processus. Par ailleurs, on attend une réduction des dépenses grâce à l’expérience acquise dans les fédérations.

Catégories

  • Type de contenu: Articles
  • Tranche d'âge: 5-7 ans, 8-10 ans, 11-15 ans, 16-20 ans
  • Niveau de progression: Débutant, Avancé, Chevronné
  • Champs d’action: Analyse et planification