Vers le contenu

Sport et intégration

L'exemple réussi du rafroball

La rédaction mobilesport.ch vous propose un dossier exclusivement composé de séquences filmées et dédié au sport comme moyen d’intégration sociale. Nous sommes allés à la découverte du rafroball, un sport qui offre la possibilité aux personnes avec et sans handicap de jouer ensemble d’égal à égal.

Eprouver les joies que procure un sport d’équipe est aussi possible si l’on souffre de déficience motrice, mentale, visuelle, auditive ou d’autres troubles. Le rafroball permet à tous ses participants, avec ou sans handicap, de vivre des moments de partage intenses.

Pour mieux connaître ce sport intégratif, la rédaction mobilesport.ch a participé avec enthousiasme et curiosité à un entraînement du club RafroBern, à Ostermundingen (BE). Les impressions de cette soirée ont été rassemblées dans trois vidéos, illustrant chacune un aspect marquant: comme les émotions que nous avons pu ressentir en pratiquant cette activité peu connue; ou encore les règles qui la composent et que nous avons essayé d’assimiler non sans quelques difficultés initiales. Enfin, Christophe Murisier, entraîneur et cofondateur de RafroBern, nous présente les atouts de la formation PluSport qu’il a suivie pour devenir moniteur sport-handicap.

Debout ou assis: à chacun un rôle

Au rafroball, les personnes en situation de handicap se déplacent debout – selon leur possibilité – ou assises dans un fauteuil roulant. Les personnes sans handicap, elles, ont le choix entre une de ces deux positions. Debout, elles doivent obligatoirement accompagner une personne avec handicap qui ne peut pas ou peu se mouvoir par ses propres moyens.

Une équipe est formée de cinq joueurs, dont deux personnes sans handicap au maximum. Les matches se composent de deux périodes de 15 minutes chacune. Trois arbitres assurent le bon déroulement du jeu: l’arbitre principal se déplace sur tout le terrain et prend les décisions; l’arbitre assistant le seconde le long des lignes de jeu; le juge arbitre s’occupe du chronomètre et de l’affichage du résultat.

 

Un sport aux origines suisses

Le mot «rafroball» provient des premières lettres du patronyme de ses pères fondateurs: Thierry Rapillard, Lionel et Jonas Frossard, Prince Ballestraz. Désireux il y a une vingtaine d’années de pratiquer une activité physique ensemble, l’un d’entre eux étant en fauteuil roulant, les quatre Valaisans ont inventé ce sport rassemblant des règles de football, de handball et de basketball.

Association Rafroball

RafroBern

Catégories

  • Type de contenu: Articles
  • Auszeichnung: Video
  • Sports: Rafroball
  • Tranche d'âge: 8-10 ans, 11-15 ans, 16-20 ans, 21-65 ans, 66-80 ans, Plus de 80 ans
  • Niveau de progression: Débutant, Avancé, Chevronné
  • Niveau d'apprentissage: Acquérir, Appliquer, Créer