Vers le contenu

Diversifier l’enseignement

Méthodes fondées sur la collaboration

Avec ces méthodes qui privilégient le travail à deux et en groupe, les apprenants sont confrontés ensemble à un contenu d’apprentissage. L’exemple suivant présente une méthode coopérative et son application pertinente.

Méthode du puzzle

Former des groupes et attribuer une tâche à chaque membre. Les personnes qui travaillent sur le même thème (experts) se rencontrent pour échanger leurs connaissances. Ils reviennent ensuite dans leur groupe d’origine pour transmettre les savoirs nouvellement acquis. La réussite de l’apprentissage dépend ainsi du savoir et du savoir-faire de chaque membre.

La méthode convient pour tous les degrés d’apprentissage. La phase de travail dans les groupes d’experts peut s’avérer difficile pour les débutants ou les personnes ayant des difficultés d’apprentissage. Le travail préparatoire de l’enseignant est ici essentiel. Il faut notamment adapter les tâches aux connaissances et capacités des participants afin que chacun puisse apporter sa contribution et devenir un «expert» dans son domaine.

Phases d’enseignement

  • Préparer les pièces du puzzle: L’enseignant divise le thème en sous-thèmes. Il prépare le matériel nécessaire et les moyens auxiliaires de manière que les apprenants deviennent des «experts» autonomes. Cette préparation demande un certain investissement en temps.
  • Introduire le thème: L’enseignant définit les objectifs et explique la démarche méthodologique. Il peut éventuellement introduire certains éléments dans l’échauffement.
  • Former les groupes de base: L’enseignant répartit les apprenants dans de petits groupes de trois à six personnes et distribue les tâches. Les participants peuvent aussi décider de la distribution des tâches.
  • Partager savoir et savoir-faire dans le groupe d’experts: Les apprenants travaillent ensemble sur les contenus d’apprentissage, discutent des questions ouvertes et se soutiennent mutuellement pour que chacun maîtrise la matière. Ils réfléchissent aussi à la meilleure façon de transmettre cette matière.
  • Transmettre la matière dans les groupes de base: Les experts retournent dans leur groupe de base et partagent leur savoir et savoir-faire nouvellement acquis. Les mêmes contenus sont ainsi diffusés simultanément dans chaque groupe.
  • Contrôler l’objectif: Dans cette dernière phase, l’enseignant vérifie si tous les participants ont bien assimilé l’ensemble de la matière. Il s’appuie pour cela sur une tâche spécifique qui sert de contrôle d’apprentissage.

Principes didactiques

  • Interdépendance positive: La contribution de chaque personne compte et est reconnue. Elle est garante de la réussite de l’entreprise.
  • Responsabilité individuelle: Chaque personne reçoit une tâche spécifique. Grâce à la répartition des participants dans les groupes de base et groupes d’experts, il n’est pas possible de rester en retrait et de simplement profiter du travail des autres.
  • Tâche de groupe réelle: La tâche est choisie de manière que la contribution de chacun soit indispensable pour la résoudre. Il ne doit jamais être possible de trouver la solution tout seul.

Exemple de leçon

Catégories

  • Type de contenu: Articles
  • Sports: Sport des adultes
  • Tranche d'âge: 21-65 ans, 66-80 ans, Plus de 80 ans
  • Niveau de progression: Débutant, Avancé
  • Niveau d'apprentissage: Acquérir, Appliquer, Créer