Boxe light-contact

Attaque – Défense

Les pugilistes varient les cibles autorisées en se montrant le plus imprévisible possible pour berner l’adversaire.

Boxe light-contact: Attaque – Défense

La boxeuse ou le boxeur A n’a le droit d’attaquer que par des frappes isolées (pas d’enchaînements de coups, pas de feintes). La boxeuse ou le boxeur B ne fait que défendre. Pour qu’une touche compte, A doit varier les cibles. Après un round, inverser les rôles.

plus facile

  • Limiter les cibles ou les techniques (p. ex. ne viser que le front et le ventre, n’utiliser que des directs).

plus difficile

  • Interdire une cible: la monitrice ou le moniteur indique une cible que la boxeuse ou le boxeur n’a pas le droit de toucher.

Matériel: Gants

Remarque: Une formation ou une formation continue en boxe light-contact est recommandée pour cette forme d’entraînement. Conformément à l‘aide-mémoire du bpa, le port du casque et du protège-dents s’impose dans les formes d’entraînement impliquant des touchers à la tête. Dans le sport scolaire et les entraînements J+S, si les uppercuts sont recommandés dans les boucliers de frappe, les gants et les sacs; ils ne le sont pas, en revanche, au niveau de la tête.