Musée Olympique

Stades d'hier à demain

L’exposition en trois parties aborde le stade à travers les relations qu’il entretient, d’une part avec la ville dans laquelle il s’inscrit, d’autre part avec les différents protagonistes impliqués.

Le premier espace retrace brièvement la longue histoire du stade depuis l’Antiquité, en partant de ses fonctions de base : circonscrire l’espace d’une compétition sportive et réunir un public passionné.

La partie centrale se focalise sur les Jeux Olympiques de Londres 2012, pour montrer qu’un stade ne se construit pas uniquement pour les 16 jours de compétition, mais que c’est un projet qui court sur plus de 30 ans. Le développement durable et l’héritage en sont les maître-mots.

Les éditions des Jeux de Sydney 2000, Athènes 2004, Beijing 2008 et Rio 2016 seront examinées pour voir ce qu’il est advenu de l’héritage olympique ou ce qu’il en adviendra.

La dernière partie est tournée vers l’avenir. Elle s’intéresse aux stades utopiques qui verront peut-être le jour, à l’image de l’Olympie moderne rêvée par Pierre de Coubertin devenue en partie réalité.

Une exposition, mais aussi…

Un programme éducatif : « Un stade dans la ville »