Vers le contenu

Entraînement sensori-moteur

Conception d’un entraînement

Un entraînement sensori-moteur se base sur le principe de la progression en respectant certains paliers. En fonction du niveau du groupe, le contenu évoluera différemment.

L’enseignant ou l’entraîneur peut varier les tâches s’il s’oriente en fonction des trois balises suivantes:

  • Stabilité statique par la variation des informations sensorielles (fermer les yeux, modifier le support, tâche duale ou multitâche, etc.)
  • Stabilité dynamique (flexion des genoux sur un support inconnu par exemple)
  • Stabilité réactive (sautillés, sauts en contrebas, divers pas, s’équilibrer tout en lançant et attrapant une balle, etc.)

Figure: Structures anatomiques du système sensori-moteur

Grâce à un entraînement ciblé, la vitesse de traitement – information sensorielle des organes vers le système nerveux central, intégration du message et élaboration d’une réponse motrice par le système nerveux central à l’intention des nerfs moteurs pour activer les muscles concernés – peut être nettement améliorée.

Il en va de même pour la perception corporelle et la coordination. L’entraînement sensori-moteur déploie ensuite ses effets bénéfiques sur la tenue et sur les conduites motrices.

Evolution de l’entraînement sensori-moteur.

Le système sensori-moteur est le vecteur de toutes les performances motrices. Il est formé par la combinaison circulaire des structures présentées ci-dessous:

Figure: Evolution de l'entraînement sensori-moteur
Exemples: Le tableau suivant renseigne sur les formes progressives et éformes_devolutives.

Catégories

  • Type de contenu: Articles
  • Sports: Sport des adultes
  • Tranche d'âge: 21-65 ans
  • Niveau de progression: Débutant, Avancé